Les Journées Marteau sont de retour les 13, 14 & 15 mai prochains !

Posté le par & classé dans Non classé.


« Chaque objet a une histoire »

Dans le cadre des Journées Marteau 2022, le SYMEV – Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires – organise les Journées Nationales de l’Expertise qui se dérouleront les 13, 14 et 15 mai prochains, partout en France, afin de promouvoir le métier de commissaire-priseur et les ventes aux enchères publiques.

Grâce à cette XVIe édition des Journées Marteau, le grand public pourra, une fois encore, faire expertiser et estimer ses objets, et découvrir le monde passionnant des enchères. Comme aime le rappeler le Syndicat des commissaires-priseurs (SYMEV) : chaque objet a une histoire.

Non seulement les Journées Marteau 2022 proposent la 4e édition des Journées Nationales de l’Expertise mais elles invitent aussi amateurs et curieux à de nombreux événements orchestrés par les maisons de ventes : expositions, ventes thématiques, visites guidées, nocturnes, conférences, dédicaces, ateliers interactifs et ludiques ou encore « escape game » et chasses aux trésors…

Astrid Guillon, commissaire-priseur à Besançon

Plus de 80 maisons de ventes, installées à Paris et en régions, participent à cette manifestation qui met en lumière la profession et vise à démocratiser les ventes aux enchères. Le métier de commissaire-priseur évolue tout comme la société, et se féminise également. Alors que l’écologie devient une préoccupation incontournable, les maisons de ventes offrent une nouvelle vie aux objets, pièces de mobilier ou encore accessoires. Les ventes aux enchères participent ainsi pleinement à la valorisation du recyclage. Conseil averti, le commissaire-priseur s’avère, par ailleurs, l’indispensable partenaire au moment de partages ou de successions. Les Journées Marteau permettent de prendre, en outre, connaissance de toute la diversité que recouvre la profession, et de découvrir les vies de ces professionnels passionnés.

Ce rendez-vous incontournable des équipes des maisons de ventes avec amateurs et néophytes offre de multiples rencontres et raconte le marché de l’art : après 50 ans passés « en salle » et plus de 40 « au marteau », Philippe Kaczorowski tire sa révérence et orchestre, à l’occasion de la XVIe édition des Journées Marteau, sa dernière vente aux enchères à Nantes, tandis que Lydie Brioult propose à Vernon une conférence « Le marteau de Maître Brioult fait les 400 coups » qui revient, à partir de documents d’archives, sur ses 30 années d’activité.

« Personne mieux que le commissaire-priseur ne peut servir d’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. Le principe de la vente aux enchères existe depuis l’Antiquité, on n’a jamais trouvé mieux pour qu’un objet se vende à son meilleur prix ! Les Journées Marteau permettent ainsi de faire découvrir les ventes aux enchères publiques au plus grand nombre. »
Jean-Pierre Osenat, Président du SYMEV.




Profession, commissaire-priseur

Acteur clé des ventes aux enchères publiques, le commissaire-priseur estime les objets, conseille vendeurs et acheteurs, dirige les ventes aux enchères publiques et adjuge les lots au dernier enchérisseur. L’origine du mot commissaire-priseur provient en effet du verbe « priser » qui signifie « donner un prix ». Le commissaire-priseur est donc d’abord « celui qui donne un prix ».

Le jour de la vacation, tel un chef d’orchestre, le commissaire-priseur anime, à l’aide de son marteau, la vente aux enchères et adjuge les lots. Incontournable, son attribut a donné, tout naturellement, son nom aux Journées Marteau.

La France compte aujourd’hui 437 maisons de ventes et 679 commissaires-priseurs.


5 mots pour mieux comprendre ce métier

Priser ou « donner un prix » : Le mot « priser » a donné son nom au métier de « commissaire-priseur » ; il comprend la description de l’objet, faite par ce dernier, et l’estimation qui en découle dans le cadre d’une vente aux enchères publiques.

Prix de réserve : le prix de réserve est le prix en dessous duquel le vendeur ne souhaite pas vendre son bien. Confidentiel, il peut être modifié jusqu’au moment de la vente. La fixation d’un prix de réserve n’est pas obligatoire. Cependant, si le bien a été estimé, le prix de réserve ne peut être fixé à un montant supérieur à l’estimation la plus basse. Lorsque le prix de réserve n’est pas atteint, le lot est invendu.

Mise à prix : Il s’agit du montant à partir duquel les enchères débutent. C’est le commissaire-priseur qui la fixe en fonction de l’estimation faite de l’objet.

Ordre d’achat : Un enchérisseur qui ne peut assister à la vente peut donner au commissaire-priseur un ordre d’achat, pour un ou plusieurs lots, qui fixe le prix maximum d’achat. Il constitue un engagement ferme d’acheter pris par l’enchérisseur.

Adjugé : Le mot adjugé est prononcé par le commissaire-priseur en tapant de son marteau lorsqu’il clôt les enchères. La prononciation de ce mot permet le transfert de la propriété du bien mis en vente à la personne ayant porté la dernière enchère.

Un événement organisé par le SYMEV

A l’initiative des Journées Marteaux depuis 16 ans, le SYMEV, Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires, constitue l’unique organisation professionnelle chargée de représenter les commissaires-priseurs auprès des instances administratives et des pouvoirs publics. Le SYMEV a pour vocation de fédérer les commissaires-priseurs de toute la France en leur offrant l’opportunité de se réunir autour d’un projet commun : la défense et la valorisation de leur profession.

« La réforme de la profession engendrée par la loi du 10 juillet 2000 a amené les commissaires-priseurs à se réinventer. Nous avons vu arriver de nouvelles méthodes de communication, un nouveau ton, une nouvelle manière d’appréhender la vente aux enchères. Notre métier, qui n’avait pas évolué depuis 450 ans, a su opérer sa mue avec succès. Notamment avec l’arrivée sur le marché français de grands acteurs anglo-saxons qui nous ont obligés à nous adapter tout en conservant notre ADN et nos spécificités. En 20 ans, les ventes volontaires sont entrées dans l’ère moderne. Et cela fait exactement 20 ans que le Symev aide ses adhérents à franchir ce cap. »
Jean-Pierre Osenat, Président du SYMEV


>Télécharger le programme 2022<

>Télécharger le communiqué de presse<


SYMEV
15 rue Freycinet
75116 Paris
Tél. : 01 45 72 67 39
contact@symev.org
www.symev.org


Retrouvez les Journées Marteau sur les réseaux sociaux :         

SYMEV1 #JournéesMarteau #JournéesNationalesDeLExpertise #Symev


Relations avec les médias :
Anne-Sophie Philippon
annesophie@lepetitstudiolo.fr
+33 (0)6 27 96 28 86

Laisser une réponse

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll Up