Actualisation du portrait statistique des offices de commissaires-priseurs judiciaires et des sociétés de ventes volontaires

Posté le par & classé dans Non classé.

La nouvelle édition du portrait statistique des offices des commissaires-priseurs judiciaires et sociétés de ventes volontaires est disponible.

Réalisée par l’Observatoire des Métiers dans les Professions Liébrales (OMPL), cette étude prospective analyse des données sur les entreprises de la branche, la structuration de l’emploi ou encore les pratiques de formation.

Indicateurs clés :

En 2016, la branche compte un peu plus de 500 entreprises : 315 offices de commissaires-priseurs judiciaires et 403 opérateurs de ventes volontaires, dont les trois-quarts adossés à un office.

Bien que peu nombreuses, ces entreprises réalisent un chiffre d’affaires important avec respectivement 70 M€ de recettes et 2,7 milliards € de marchandises adjugées en 2013.

 La branche emploie plus de 3 000 salariés, un chiffre en hausse par rapport à 2012 (+ 15,4 %). 70% d’entre eux travaillent dans une entreprise de moins de 5 salariés en ETP.

 Si les commissaires-priseurs et les clercs et/ou experts demeurent les métiers emblématiques de la branche, la plupart des salariés exercent un métier « transversal » : administratif, logistique, lié aux nouvelles technologies de l’information…

Principales caractéristiques des emplois : une majorité de femmes (60 %), une population jeune (40 % de moins de 35 ans), des conditions d’emploi favorables et en légère progression depuis 2012 (85 % de CDI et 79 %d’emplois à temps plein). A contrario des autres professions libérales où leur part est très faible, les ouvriers représentent 13 % des effectifs.

Entre 2012 et 2016, 65 %des entreprises ont formé au moins un de leurs salariés. Les formations aux logiciels de ventes aux enchères ont été les plus suivies sur cette période. Autre thématique privilégiée : l’approfondissement des connaissances sur les marchandises mises aux enchères (objets d’art et de collection, meubles…). A noter : la formation des futurs commissaires-priseurs occupe toujours une part importante : 10 %des stagiaires et 30 % des heures de formation.

 

Télécharger le Portrait statistique des offices des commissaires-priseurs judiciaires et sociétés de ventes volontaires – 2018

Télécharger le Portrait statistique de branche – 2017

Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL)

 

Laisser une réponse

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>